La thématique choisie pour cette nouvelle édition du Printemps de l’écriture nous invite à explorer les multiples occurrences du labyrinthe, propices aux expériences, aux rencontres et pratiques artistiques qui sont l’essence même de l’éducation artistique et culturelle. Cette opération, organisée par l’Académie de Strasbourg et soutenue par le Gip-Acmisa, prend une place toute particulière cette année où le gouvernement a souhaité valoriser les actions culturelles permettant de promouvoir le plaisir de la lecture et de l’écriture.

« Ce cordon de phrases est un fil d’Ariane parce que je suis dans un labyrinthe, parce que j’écris pour m’y retrouver. », écrivait Michel Butor dans L’Emploi du temps (1956). C’est bien à cet acte d’écriture, individuel ou collectif, que nous invite cette nouvelle édition. Mythologie, architecture et urbanisme, jardins ou paysages, mais également structures et logiques de pensées : il y aura largement matière à explorer le labyrinthe des sens et dérouler le fil d’Ariane des mots.

Je remercie tout particulièrement le réseau des opérateurs culturels du territoire, qui mobilisent leurs ressources et leurs capacités de médiation pour permettre aux classes participantes de suivre des parcours faits de rencontres variées et propices à l’ouverture culturelle. Cette véritable démarche d’éducation artistique et culturelle contribuera à l’objectif ambitieux, porté par les Ministères de la Culture et de l’Education nationale en lien avec les collectivités territoriales, de proposer à 100 % des jeunes une éducation artistique et culturelle de qualité.

Le Printemps de l’écriture et les Rencontres d’écrivains en milieu scolaire qui lui sont associées constituent un temps fort de la mobilisation de l’Académie de Strasbourg, en partenariat avec la Direction régionale des affaires culturelles, pour donner aux jeunes le goût de lire et le plaisir d’écrire.

C’est pourquoi je vous encourage à vous saisir nombreux de toutes les opportunités d’ouverture culturelle offertes par cette édition 2021, que je souhaite riche et stimulante !

Christelle Creff
Directrice régionale des affaires culturelles du Grand Est

« Labyrinthe », éditorial de Madame la Directrice régionale des affaires culturelles de la région Grand-Est

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 − 58 =